Toys in the Attic est donc le premier épisode de Legends of Barsaive/Living Earthdawn, "l'open play" pour la quatrième édition d'Earthdawn. L'aventure fait 32 pages et coûte 2,99$ (2,43€ sur drivethrurpg).

Sur la forme pas grand chose à dire. La maquette est celle du guide Haven, un fond avec un effet papier en niveaux de gris et du texte bien aéré entrecoupé d'une poignée d'images issues d'autres ouvrages. C'est assez agréable à lire, le fond parcheminé étant un peu mieux encaissé par les yeux que le blanc (un peu agressif sur écran) des autres livres de la gamme.

Au niveau du contenu, je dois vous avouer que ma première approche avec cette histoire de Living Earthdawn a été "Oh, chouette ! Encore des aventures qui se déroulent à Parlainth, ça pue encore le dungeon crawling, wouhou !" Et comme on est dans une proposition de jeu propre à D&D/Pathfinder, je m'y attendais vraiment... et bien pas du tout ! Toys in the Attic est un scénario d'enquête au sein du Refuge/Port-aux-ruines, et c'est plutôt une bonne nouvelle !

Sans trop spoiler, cette aventure sert d'introduction aux différentes factions présentées dans Haven. Lors de leur enquête, les personnages vont donc être amené à rencontrer différentes personnalités de ces factions, s'en faire des amis ou des ennemis, et essayer d'obtenir des réponses. On est donc sur quelque chose d'assez street level pour le coup, très orienté roleplay et confrontations sociales. Que les bourrins se rassurent, ils auront aussi l'occasion de balancer des bourre-pifs au cours de l'aventure. Les factions sont intéressantes, les PNJ rencontrés également, et surtout le Refuge/Port-aux-Ruines fait un terrain de jeu finalement assez adapté à ce type de scénario ! J'émets toutefois quelques réserves sur certaines pistes qui me paraissent un peu faibles (comme l'indice qui mène aux Gardeners) et nécessiteront ou de la très bonne volonté de la part des joueurs ("Allez les gars, soyez pas chiens allez voir par là-bas") ou de légères modifications pour rendre certains choix cohérents.

Avis au final : j'ai été agréablement surpris par ce scénario, et pour le prix je le recommande vivement. Même des joueurs chevronnés d'Earthdawn se laisseront séduire par ce "nouvel ancien décor" et la fraîcheur qui se dégage de ces prometteurs Living Earthdawn !