earthdawnFR

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 29 avril 2018

Mini retour - 1879

C’est un mini retour inhabituel que je vous propose aujourd’hui puisque son sujet n’est pas un supplément d’Earthdawn mais un jeu différent, 1879, qui possède toutefois quelques liens avec notre jeu med-fan favori. Avant d'aller plus loin je tiens à préciser que mes connaissances de cet univers se limitent pour l'instant au Player's Guide.

1879 est un jeu à tendance steampunk édité par FASA, qui part du principe que la technologie a fait un bond incroyable au cours de l’ère victorienne, ce qui a permis à l’Angleterre d’ouvrir une sorte de portail menant vers un monde mystérieux. Avec le portail, la magie est de retour également, accompagnée d’une étrange maladie qui transforme ceux qui y survivent en elfes, en nains, en « snarks » ou en trolls. D’autres civilisations se trouvent de l’autre côté du portail : les descendants d’antiques civilisations humaines (babyloniens, hittites) mais également les saurids, des non-humains qui sont clairement l’équivalent des t’skrangs de cet univers. Exploration, guerre, sociétés secrètes, 1879 est un jeu pulp propice à l’Aventure !

Le jeu ne cache pas son affiliation avec Earthdawn (du même éditeur) et se positionne comme un Shadowrun dont l’Éveil aurait eu lieu un siècle en avance. En plus des différents clins d’œil qui émaillent son histoire, 1879 utilise une version modifiée du Step System d’Earthdawn (quatrième édition). Si la base reste la même (niveaux et dés d’action, dés de karma, points de légende…) l’absence d’adeptes implique l’absence de talents. La mécanique gravite donc autour des compétences, et quelques capacités propres à la profession du personnage. La feuille de personnage s’en retrouve allégée, et moins intimidante. Le jeu introduit également des mécanismes de niveau social qui met l’accent sur les aspects intrigue, politique et hiérarchie de son univers.

La gamme 1879 commence à prendre un certain poids.Un Player’s Guide, un Gamemaster’s Guide accompagné d’un Gamemaster’s Screen, une compilation d’aventures Big trouble in little Soho, et un supplément géographique, London or the Haunted city. Pas loin de sept suppléments sont annoncés ensuite par FASA, et je suis plutôt curieux de voir comment l’univers est géré en dehors de l’Angleterre (un supplément est par exemple dédié à Paris).

Avis au final : j’avoue avoir mis longtemps avant de m’intéresser à 1879. L’habillage pas très élégant, les illustrations peu nombreuses (certaines semblent être des illustrations libres de droit sans véritable personnalité) et la fausse note avec le premier Kickstarter (annulé, ils demandaient 325.000 $ !!) y sont sûrement pour quelque chose. Et c’est dommage, car le jeu a un excellent potentiel : un cadre d’aventure ambitieux, un Step System plus accessible (même s’il garde un certain niveau de complexité) et une place au sein de la chronologie Earthdawn, Shadowrun, Equinox. J’en conseille la lecture principalement à ceux qui aiment ou veulent se réconcilier avec le Step System.

samedi 1 octobre 2016

Sortie de Shadowrun Anarchy

Shadowrun, le "grand frère" d'Earthdawn, voit sa cinquième édition dotée d'un supplément assez inhabituel : un nouveau système de jeu !

Shadowrun Anarchy propose des règles alternatives pour jouer dans le Sixième Monde. Basé sur le Cue System (Valiant Universe, Cosmic Patrol) il s'agit de règles qui se veulent légères et orientées narration.

Le supplément est disponible sur la plateforme DTRPG.